Les points à vérifier à l'achat d'un scooter d'occasion

  • Les papiers à contrôler : carte grise, facture d'achat, carnet
    d'entretien du véhicule, certificat de non-gage
  • Vérifier le kilométrage
  • Vérifier l'état visuel de certaines pièces : état général du
    scooter, feux & clignotants, pneumatique, freins
  • Essayer le scooter pour vérifier la réactivité des freins, la
    maniabilité et détecter des bruits anormaux.

Acheter un scooter d’occasion à un particulier peut être une bonne solution pour faire des économies. De plus, même si certaines pièces risquent de tomber en panne plus rapidement que sur un scooter neuf, il est tout à fait possible de faire le changement de pièces soi-même.

Les points à vérifier à l'achat d'un scooter d'occasion

Sachant qu’il existe des sites comme Maxipièces.fr qui vendent des pièces détachées neuves pour scooter à pas cher, le coût total de l’achat en comptant les réparations à faire reste nettement moins élevé que lors de l’achat d’un scooter neuf. Cependant, pour éviter les mauvaises surprises et limiter les problèmes, mieux vaut vérifier quelques points avant la conclusion de la vente :

Les papiers à contrôler

Quand on achète un véhicule à un particulier, certains papiers sont obligatoires pour finaliser la vente. D’autres ne sont pas obligatoires mais ils peuvent s’avérer important dans la négociation du prix et la décision d’achat.

La carte grise

A l’achat d’un véhicule motorisé d’occasion, le vendeur a l’obligation de vous donner la carte grise du véhicule. Sur cette carte grise figure le numéro de série du scooter, vous devez vérifier qu’il correspond bien au numéro inscrit sur le véhicule. Si ce n’est pas le cas, le scooter peut être un scooter volé.

La facture d’achat

Contrairement à la carte grise, la facture d’achat n’est pas obligatoire mais n’hésitez pas à la demander au vendeur. En effet, cela permettra de s’assurer que le scooter n’est pas un scooter volé. De plus, cela vous permettra de savoir quand le scooter a été acheté et quel était son prix de vente à l’époque.

Carnet d’entretien du véhicule

Tout comme la facture d’achat, le carnet d’entretien du véhicule n’est pas obligatoire mais il est nécessaire pour s’assurer que le scooter a bien été entretenu. Accompagné des factures des réparations faites sur le scooter, le carnet d’entretien vous permettra de faire un état des lieux du véhicule. Si le vendeur ne peut vous le fournir ou qu’il semble manquer des éléments, vous pouvez vous servir de ça pour négocier le prix à la baisse.

Un certificat de non-gage

Si vous avez le moindre doute sur le véhicule et le fait que ce soit un scooter volé, vous pouvez demander au vendeur un certificat de non gage. Ce certificat est délivré gratuitement par le Ministère de l’Intérieur. Sur ce certificat vous trouverez toutes les informations administratives relatives au véhicule. Avoir ce certificat vous assure que le véhicule est propre à la vente.

Vérifier le kilométrage

Après avoir vérifié tous les papiers et si tout semble bien aux normes, il faut passer aux vérifications techniques du véhicule. Pour cela, commencez par vérifier le kilométrage affiché et si le câble du compteur est bien branché à la roue avant du scooter. Si non, cela signifie que les chiffres donnés par le vendeur ne sont pas bons et que le scooter a sûrement beaucoup plus de kilomètres au compteur.

Vérifier l’état visuel de certaines pièces

Quand vous achetez un scooter d’occasion, vous ne pouvez pas vérifier l’état d’usure de toutes les pièces car cela demande un démontage du scooter. Cependant, vous pouvez quand même contrôler le bon fonctionnement et l’aspect visuel de certaines pièces d’usure.

L’état général du scooter

Commencez par vérifier l’état général du scooter. Un coup d’œil vous permettra de voir si la carrosserie a subi des chocs ou si les carénages sont bien fixés.

Si vous voyez des renforcements ou des déformations sur les carénages, cela peut signifier que le scooter a eu un accident ce qui peut avoir causé des problèmes mécaniques plus importants sur les autres pièces du véhicule. Dans ce cas, n’hésitez pas à discuter avec le vendeur pour connaître l’origine de ces déformations.

Les feux & clignotants

Vérifiez également que les optiques ne sont pas cassées ou noircies. Vous devez également vous assurer que les ampoules des phares et clignotants ne soient pas grillées. Conduire un scooter avec des feux fonctionnels est obligatoire.

La pneumatique

L’état des pneus est facilement contrôlable. Vérifier que la gomme et les flancs du pneu n’ont pas de corps étrangers, de bosses ou de craquements. Vous pouvez aussi regarder le témoin d’usure pour avoir une idée de quand les pneus ont été remplacés et s’ils vont devoir être changés rapidement.

Les freins

Pour les freins, essayer d’actionner les leviers pour voir s’ils sont bien réactifs. Regardez également l’état d’usure des disques de frein ainsi que des plaquettes. Pour ces pièces, c’est leur épaisseur qu’il faut contrôler.

Essayer le scooter

Un contrôle visuel des pièces ne suffit pas puisque certaines pièces ne sont pas forcément visibles à l’œil nu. Pour finaliser le contrôle du véhicule, vous pouvez demander à essayer le scooter.
En roulant, vous pourrez vérifier la bonne réactivité des freins, la maniabilité du véhicule et la bonne absorption des chocs par les suspensions.

Cela vous permettra également de détecter des bruits anormaux qui pourraient provenir du moteur ou du pot d’échappement.

Après votre essai, vérifier que le scooter n’a pas eu de fuites d’huile ou d’essence.
L’essayer est une bonne occasion pour savoir s’il est bien adapté à votre taille et si la puissance vous convient.

Si tout semble bien, vous pouvez finaliser l’achat. Cependant, avant de fixer un prix, n’hésitez pas à le comparer avec d’autres scooters d’occasion pour éviter de l’acheter trop cher.

  • Casque Moto Jet Homme ECE Homologué-YEMA YM-627 Casque Femme Scooter Ouvert Adulte Vintage Double Visière-Noir Mat-L
    • Casque de moto de qualité professionnelle: très Satisfaisante qui dépasse la norme ECE22.05. Conception à la mode des passionnés avec beaucoup de fonctionnalités avancées. Exactement ce dont vous avez besoin pour le vélo de rue, course, VTT, moto neige, dirt bike et bien plus encore. Pour les hommes et les femmes. •Recommander pour commander une taille plus grande•
    • Matériaux exceptionnels: coquille aérodynamique en ABS, EPS multi-densité, mentonnière renforcée à libération rapide.
    • Système à double visière: Écran solaire intégré et rabattable, résistant aux rayures et aux UV pour. Évitez l’éblouissement et offrez une clarté maximaleInterrupteur facile à utiliser pour un changement rapide du pare-soleil. Outil-libre pour enlever et installer la visière claire.
    • Système de ventilation: Évents d’admission et d’extraction d’air entièrement réglables pour créer un flux d’air constant et léger qui aide le cycliste à rester frais et confortable. Conception aérodynamique pour réduire le bruit.
    • Doublure confortable: Doublure entièrement amovible et lavable pour garder le casque propre, frais et sans odeur..

FAQ

Quels sont les documents nécessaires pour vendre un scooter d'occasion ?

Pour vendre un scooter d'occasion, il est nécessaire de
fournir
la carte grise du véhicule, le certificat de non-gage, une
pièce
d'identité du vendeur et éventuellement un contrôle technique
récent. Ces documents sont indispensables pour garantir la
légalité
et la sécurité de la transaction. Il est également recommandé
d'avoir en sa possession le carnet d'entretien du scooter pour
rassurer l'acheteur sur l'état du véhicule.

Quelle est la procédure à suivre pour vendre un scooter ?

Pour vendre un scooter, la première étape consiste à réunir
tous
les documents nécessaires tels que la carte grise et le
certificat
de non-gage. Ensuite, il faut déterminer un prix juste en se
renseignant sur le marché de l'occasion. Une fois cela fait, il
est
essentiel de rédiger une annonce détaillée et attractive pour
attirer les potentiels acheteurs.

Enfin, il ne reste plus qu'à
organiser les rendez-vous et transactions avec les intéressés
jusqu'à la vente définitive du scooter.

Quels sont les documents à fournir lors de la vente d'un scooter ?

Lors de la vente d'un scooter, il est nécessaire de fournir
le
certificat de conformité du véhicule, la carte grise barrée avec
la
mention "vendu le" suivie de la date et de l'heure de vente, le
certificat de non-gage datant de moins d'un mois ainsi qu'une
pièce
d'identité en cours de validité du vendeur. Ces documents
permettent d'assurer la légalité et la traçabilité de la
transaction. Il est également recommandé que l'acheteur et le
vendeur établissent un contrat écrit détaillant les conditions
de
vente pour éviter tout litige ultérieur.