Histoire de la Pit bike (Dirty Bike)

Apparus pour la première fois vers 2002 et 2004 en France, les mini-motos ou pit bike ont été conçus pour les enfants. Par contre, au fil du temps, le pit bike s’est transformé en une vraie bête de compétition améliorée par les adultes. Depuis, la discipline a créé son nom et connaît un fort succès dans les grandes compétitions.

Histoire de la Pit bike (Dirty Bike)

Le pit bike, un petit moto-cross

L’un des principaux atouts du pit bike est sans doute sa puissance. Bien qu’il s’agisse d’un moto-cross classique à taille réduite d’une hauteur de 70 ou 80 cm, le moteur introduit dans ce véhicule reste puissant. En effet, plusieurs de ces engins portent des moteurs de 125 cc, voire des modèles de 190 cc. Ainsi, le pit bike se définit comme une moto à la fois légère et puissante. Même si la petite moto a utilisé un moteur monocylindre 4 temps avec 50 cc, les concepteurs se sont surpassés au fil des années avec les accessoires d’entretien : https://www.wkx-racing.com/51-outillage-et-entretien-pit-bike-dirt-bike

Quelle est la place du pit bike en France ?

Parfois cachée sous les ailes des moto-cross standard, l’existence du pit bike est ignorée par le public. Pourtant, l’usage de cette moto reste l’un des sports privilégiés par les jeunes en France. On compte à présent d’innombrables amateurs et de nouvelles infrastructures pour la pratique de ce sport. De plus, les principaux constructeurs de dirt bike s’implantent dans le territoire français. Ce fort succès de cette discipline provient de la présence de plusieurs terrains avec lesquels on peut pratiquer le moto-cross et le quad.

Grâce aux compétitions et aux championnats, le pit bike commence à se faire connaître dans toute la France. Avec le soutien de la Fédération française de motocyclisme et l’appui de Cyril Porte, le championnat de France a vu le jour en 2006. Par conséquent, le pit bike devient une discipline à part entière caractérisée par ses propres compétitions. Ces dernières constituent des acteurs majeurs dans la crédibilité et la fédéralisation du mouvement.

L’ouverture dans le monde des deux roues

Ce mini moto est désormais utilisé par les Français experts dans les écoles de pilotage afin d’initier les plus jeunes aux sports à deux roues. Outre les diverses compétitions, on peut également apercevoir beaucoup de modèles dans la gamme pit bike. Effectivement, les nouveaux modèles permettent aux amateurs sans permis de s’amuser avec ces mini motos dans le but d’apprendre les techniques. En plus, le pit bike est facile à entretenir parce qu’on a la possibilité de remplacer soi-même les pièces défectueuses. Dans  cet article, on peut trouver les matériels nécessaires pour l’amélioration ainsi que l’entretien périodique de la moto. Mis à part le fait d’attirer l’attention des adeptes de moto-cross, cette discipline fait du bruit auprès des amateurs de sport mécanique et des véhicules atypiques.